11.5.08

Carpe Diem


Attention message à fort caractère subversif voire contestataire.

Pour citer une vague connaissance, gazelle de son état, 'Une carpe par jour' ou encore Carpe Diem*, qui à l'anglaise se transformerait en 'A party a day keeps the doctor away'**..

Plus qu'un motto, c'est ici un véritable mode de vie.

Il fut un temps où j'étais choquée de réaliser que mes acolytes Britanniques ne connaissait pas le nom de leur actuel Premier Ministre, ne savaient pas que le Royaume-Uni était bien dans l'Union Européenne, ne savaient pas épeler un mot de leur propre langue et n'avaient jamais entendu parler de Sofia Coppola, Yves Klein, Oscar Wilde ou encore Al Gore.

Il fut un temps ou j'étais choquée de constater que leur vie tournait autour de la Carling, la Guiness***, Manchester United, Pro Evo****, manger des burgers et des frites bien gras au pub chaque jour, puis enchaîner avec une soirée en boîte de nuit à danser sur la dance ou cheesy music (e.g. Spice Girls) en s'effondrant ivres sur le dance-floor, et se réveiller dans un endroit inconnu à côté de quelqu'un dont ils ne connaissent pas le nom, déguisés en papillon multicolore.

Il fut un temps ou j'étais choquée de découvrir qu'il dépensent environ £50 par jour en soirée et pub mais ont tous des découverts abyssaux, de multiples cartes de crédits, ne se mettent à chercher un job que quand il ne reste que £5 sur leur compte, ne vont pas en cours alors qu'ils payent des études très chères, s'en fichent d'avoir des cancers, du cholestérol et toute autre maladie contractée par excès de friture, sundaes, UV, chirurgie esthétique, luxure, couche de maquillage de 3 cm en permanence, port de sous-vêtements - uniquement! - dans la rue toutes les nuits hivernales, alcool tous les jours après le boulot et conséquences de l'alcool sur la mémoire et les agissements insensés, etc..

Ere de décadence et de dépravation ultime.

Je sais. Vous vous dites sûrement 'Sont fous ces Anglais!'.
C'est peut-être vrai mais j'ai ma théorie là-dessus.
Loin de moi l'idée de faire l'apologie d'une telle philosophie a priori dénuée de conscience, mais enfin, c'est vrai que tout est relatif.


Ennui, tristes réalité et passé, désoeuvrement, perte de repères voire absence totale de repères, terrible évolution de notre société en péril, buvons pour oublier, on ne vit qu'une fois, carpe diem, pessimisme et cynisme, humour noir British, on ferme les yeux pour ne pas savoir, dépenser comme Marie-Antoinette, mieux vaut vivre peu mais à fond, Live fast Die fun*****, on n'apprend pas pour ne pas en souffrir et se prendre la tête là-dessus, au fond: réalisme, ce n'est pas nous qui contrôlons tout cela hélas même si on essaie parfoie de nous faire croire le contraire, vivons à fond pendant qu'on le peut, on va peut-être tous exploser dans une bombe atomique demain, être simple et s'en revendiquer, point de prétention et de débats snobs et inutiles, ne pas prétendre que nous connaissons tout, ni sauver le monde, ni devenir riche et célèbre, y a t-il un juste milieu, si oui, comment et pourquoi tenter de l'atteindre?, absurdité d'une réalité teintée d'inégalités, alors que tout le monde est beau après quelques doubles vodkas Red Bull, ultra-consommation, déresponsabilité, assistanat, excès en tous genres, pas d'épargne, ni de notre argent, de notre temps, de notre corps, auto-destruction, et aussi auto-punition, vivre une vie rock'n'roll comme nos héros qui, eux, ont su dépasser ces clichés (et en sont morts à 27 ans), fiers de nos racines, de notre terre et de notre culture, seuls nos idoles (musique, football) nous transcendent et le mode de vie qui les accompagne (rock'n'roll, alcool, sport, supporters, fans) est le notre au quotidien, parfois ne pas savoir est encore la meilleure façon de ne pas être manipulé, être en dehors de tout cela et vivre dans les apparences, la superficialité, mais tellement grossière qu'elle en devient plus vraie que tout le reste au final, vivre dans un film Américain entouré de pom-pom girls, devenir une pom-pom girl, c'est plus réel parfois, celui qui se tient au courant de l'actualité chaque jour est peut-être plus manipulé par les médias au final que celui qui n'en n'a rien à faire et ignore, qui dispose de plus de recul et d'humanité en un sens, ne plus rien contrôler pour ne pas être responsable, ne rien savoir pour ne rien avoir à oublier.

Vivre chaque moment comme il vient.
Hakuna matata.******
Etre heureux en mangeant des Cocopops******* par un matin ensoleillé.

video

Qu'on ne m'accuse point d'utiliser des références obscures, je les clarifie pour vous :

*Ironie bien entendu. Carpe Diem signifie Profiter du jour en latin.
**A party a day keeps the doctor away : Faire la fête tous les jours garde le médecin à distance, dérivé plus réaliste du fameux idiome An apple a day keeps the doctor away : Une pomme par jour ..., et équivalent à Manger salade, jamais malade, et autres confrères.
***Fameuses bières consommées sans modération de ce côté de la Manche.
****Célèbre jeu vidéo de football sur lequel chacun de mes colocs mâles passe environ 6h par nuit en moyenne.
*****Live fast Die Fun : Vivre vite et mourir en s'amusant. Slogan repris par la marque de vêtements américaine punk-rock Stars and Stripes.
******Baloo. Le Livre de la jungle. Wolfgang Reitherman pour les studios Disney. 1967.
*******Chocopops de Kellogg's en anglais. On m'informe qu'ils auraient été rebaptisé Cocopops en français aussi. Quelqu'un peut-il confirmer cette révélation capitale?

8 commentaires:

Guguss a dit…

je pense avoir la réponse à ta question : http://www.cocopops.fr/
Tu nous fais là une impressionnante analyse de la culture anglaise ! Les 2 choses qui me dérangent le plus sont la déresponsabilité et l'assistanat. J'ai plutot tendance à constater un manque de maturité à travers ces 2 mots.
"Hakuna matata" peut etre mais encore faut il etre capable d'assumer...

Gallaswinga a dit…

Hey Bunny,
Alors c'est anarchy in te UK on dirait?? Rebellion!!! J'approuve ce message à 100%

PS: Que tu es judgemental guguss!!

Guguss a dit…

Oui bon ok, je suis peut être allé un peu loin dans ce que j'ai dit, n'empeche que je n'adhère pas à la déresponsabilité. Je trouve vraiment que ca fait "enfant". Il fait une bêtise, ce n'est jamais de sa faute..
Voilà je ne donne que mon avis, mais je retranscris peut etre mal ce que je veux dire...

lily a dit…

Merci Gallaswinga! Ben oui c'est le beau temps, flower power spirit!

Guguss, comme je l'ai précisé je ne cautionne aucunement ces agissements, je fais juste un constat sociétal.
Alors oui bien sûr qu"il y a une bonne dose d'immaturité là-dedans, et aussi une envie de ne pas/jamais grandir pour ne pas affronter la réalité et rester dans le merveilleux pays des Bisounours.
C'est bien à ça que l'alcool et la drogue servent..

Anonyme a dit…

My god !!! vous faites peur les jeunes, que c'est triste tout ça, pendant ce temps des birmans essayent de survir par milliers, les chinois viennent de se faire un tremblement de terre (7.5) avec des dizaines de milliers de morts, le Liban recommence une nouvelle guerre, Israël et Palestine :ça fait 60 ans que ça dure... Et oui! oublier dans l'alcool et la drogue que le monde tourne sur la tête ça s'appelle la politique de l'autruche, mais si les colocs de Lily sont immatures , ils sont surtout très bêtes, savent même pas que la terre va mal....

guguss a dit…

assez d'accord avec M. l'anonyme

Guguss a dit…

Ce sera avec quelques heures d'avance....
JOYEUX ANNIVERSAIRE !!

lily a dit…

C'est quoi cette nouvelle mode d'être en avance là?? Tu es la 5e personne de la soirée à me le souhaiter en avance! ;)
Thanks though! :)