12.6.08

HIGs (Hot Indie Guys)


Cliquer sur les photos pour les agrandir. Elles sont jolies, non?

Des gigs de HIGs*, c'est décidément monnaie courante sur cette île!
Non pas que ce soit une découverte pour moi, ce fut l'un des arguments qui attisèrent ma curiosité et mon envie de venir sur cette terre dès les premiers émois face à Pete et confrères (et quand ils chantent à deux sur un micro, j'ai les cils qui papillonnent).

En bref, oui j'aime le rock indé britannique et les jeunes rockeurs so british.
Et quel plaisir ici d'en voir à chaque coin de rue, filmer leurs clips devant Mick's Curry Pot assis sur des poubelles, dans tous les pubs alentours d'O'Neills à BitterSuite, ou dans des bars underground et populaires Mancuniens ou Glaswedgiens.

Mais surtout, et quoi qu'on en dise, 53 Degrees, la boîte et salle de concert de l'assoc' étudiante de la fac .. (ben oui, ici il y en a qu'une, c'est comme les partis chinois, il y en a qu'un, sauf que tout le monde est content parce que de toutes façons les seules revendications des jeunes étudiants anglais, c'est faire la fête et il n'y a rien de politique dans tout ça et l'assoc' s'en occupe visiblement très bien donc je réitère tout le monde est content. Fin de la digression.)

Je disais donc 53 pour les intimes m'a permis de voir de nombreux groupes très bien à prix étudiant, de The Dead 60s, à We Are Scientists, en passant par The Go Team..

Et tous les jeudis, notre cher 53 héberge Promo, the student night (ben oui c'est le jeudi ici aussi!)
Promo est la soirée antinomique par excellence: une armée d'anglaises en tutu fluo se déchainent sur les Spice Girls et Beyoncé au rez-de-chaussé tandis qu'à l'étage, les habitués ultra-stylés en slim et stillettos bleu marine avec du khôl unisexe admirent les riffs ravageurs de jeunes rockeurs intrépides et survoltés.
Unique point commun entre les deux étages? Le but ultime est d'avaler le plus de Vodka-Red Bull pendant la soirée.
Nul besoin de préciser quel étage j'affectionnais en particulier..
L'intérêt tout particulier de ce système est d'avoir des entrées à £1 en avance. Ce qui vaut le coup.
Hélas j'avais cours le vendredi à 9h. Ben oui 9h c'est tôt.

Cela ne m'a point empêché de voir en live Underground Heroes et Pull Tiger Tail notamment, que je connaissais déjà un peu. Et dont je vous fais partager les clichés.

Non, non je n'ai pas rajouté d'effet sur mon appareil, et le tout est pris sans flash, dans les conditions du direct, et sans connivence aucune avec les videurs.
Et si je vous dis qu'en plus, j'ai eu l'occasion de parler aux deux groupes et qu'ils sont super sympas, vous me croyez?
Ben oui, les rockeurs anglais, en plus d'être stylés et mignons, ils sont sympas. Ils sont comme ça, eux.
Je ne sous-entends rien par rapports aux français quand je dis ça, mais bon.. c'est un peu comme les serveurs anglais et les serveurs parisiens quoi..
A bon entendeur!

*Des concerts de beaux gosses au look rock indépendant

Underground Heroes :






Pull Tiger Tail:




3 commentaires:

maïe a dit…

Ouais, super belles les photos, et en plus tu n'es pas à 50m de la scène... Pas mal... Je te dis que ça va te manquer tout ça?!!! mais bon, faut évoluer et voir d'autres choses... Paris ? Il doit y avoir des choses interessantes aussi à Paname, ne penses-tu pas ????

lily a dit…

Haha! THE question!
Ca je n'en doute pas! Les scènes Parisiennes sont réputées pour être le premier arrêt des rockeurs anglais, hormis la capitale britannique et leur patelin d'origine! Peut-être que je les découvrirai bientôt!

Gallaswinga a dit…

souvenirs émus (stillés, erm, jeu de mot foireux)...bref, tu m'as comprise!!
xxx

slinki gazellinki