30.1.08

Live(rpool) a rock'n'roll life!


Ah là là!

Que d'aventures!
Quand de Liverpool les éloges je vous faisais, que n'exagérais-je point!

Sérieusement, les conditions étaient peu propices à l'éclate absolue:
-pluie torrentielle, ciel gris souris, froid polaire et vent glacial
-samedi matin lever difficile
-après avoir loupé le premier train, on en a trouvé un autre. MAIS, après s'être légèrement assoupies, on a cru être en Finlande (ORMSKIRK??)

Et en fait:
-visite d'anciens tribunaux type temple romains fabuleux (situés en face de la gare, nous voulions juste nous y abriter du temps hostile lorsque nous avons découvert la magnificence de la chose!)

-shopping hallucinant: vive les SOLDES à Liverpool!
Entre le Topshop le plus stylé de la planète - sponsorisé par le NME avec un mur sur lequel nous devions laisser nos dédicaces, des affaires de folie et des achats utiles à £1: FAMEUSES oreilles de lapin et cornes de diables pour passer incognito chez nos compatriotes BRITISH -, les chaussures à pochettes intégrées pour ranger sa monnaie et les lunettes les plus cool de l'humanité - c'était pas l'été dernier le retour fracassant de la Wayfarer? non mais ils sont trop hors-tendance et contre-courant ici, 'ANARCHISTS!'...

-Temple de la Beatlesmania chez les Liverpudlians ou 'Scouse' pour les intimes!
Mathew Street, rue consacrée aux maîtres, avec Wall of Fame regroupant tous les noms d'artistes connus et inconnus qui ont joué à l'illustre CAVERN, Lennon Café et autres bancs piano!!

-The Cavern.
La grande classe.
Après des escaliers en colimaçon à n'en plus finir, nous arrivons enfin dans l'antre sacrée, l'un des premiers lieux où les Beatles ont joué.
Mythique.
Ambiance électrique.
Superbe pub aux murs en pierre recouverts de signatures de groupes et groupies.
Cabine téléphonique classique à cent pieds sous terre.
Traditionnel pub anglais rempli de vrais habitués, de touristes, d'étudiants : un mix cosmopolite et détonnant. Accueillant surtout!
Nous nous frayons un chemin jusqu'au bar, commandons - en vraies rebelles anarchistes que nous sommes - au lieu d'une traditionnelle pinte de Carling....des chocolats chauds!
Nous installons à la dernière table qui nous attend.
Admirons.
Un groupe joue.
Ca swingue!
Nous avons des étoiles plein les yeux.
Le mur en face de nous nous rappelle que le rock sera toujours là : 'Rock will always be'.
De notre table, nous avons une parfaite vue backstage.
Une lumière diaphane qui provient des loges improvisées fend la pénombre de notre petit coin.
Penser à tous ces groupes qui sont passés ici....
Nous rencontrons un Brésilien timide.
Puis des Français caméramen qui filment la scène, et nous prennent en flag en train de danser affublées de Bunny ears et Devil horns. Espérons qu'ils gardent les images pour eux!
Des Anglaises à l'accent scouse célèbrent un anniversaire. Montent sur scène, se déhanchent, quel spectacle!
Un chav surexcité se dévêt quelque peu et entame une danse pour le moins étonnante.
Fou rire assuré! Ambiance légère. Sourire.

-Le retour en train le plus épique connu à ce jour.
Contexte:
Samedi soir voir dimanche matin.
Milieu de la nuit.
Les bras plein de sacs, courir à perdre haleine pour monter dans le train bondé en ce soir de sortie.
Armée de chav middle class qui ont la trentaine.
Lookés. Chemises bariolées. Gigantesques chaînes dorées assorties de divers pendentifs diamantés et peu discrets. Chapeau melon à motif léopard.
Mangent des immondes friands à la viande en enchaînant concours de rots et commentaires gras.
Tous un peu éméchés.
Et pourtant.
Adorables.
Dans le train personne ne se connaît mais tout le monde discute comme si c'était le cas.
Ambiance colonie de vacances!
Une blonde à rajoûts capillaires ne portant visiblement pas de sous-vêtements insiste sur la nature véritable de sa forte poitrine. Pour prouver ses dires, elle laisse le loisir aux passagers de tâter la marchandise!
Ambiance bon enfant!
Nous nous retrouvons à limer les ongles d'un chav pendant qu'un autre nous demande de choisir des chiffres alors qu'il jette l'énorme dé en diamants pendu à son collier. Celui-ci retombe invariablement sur le chiffre 3.
REAL. BRITAIN.
LOVIN' IT!

Et si nous vivions tous dans un sous-marin jaune?




















5 commentaires:

gallaswinga a dit…

HahA! Alors c'est comme ça qu'on planche activement sur le chinese!!! C'est du propre! Avouons que cela en valait la peine, prolongeant un peu plus le plaisir éprouvé durant cette journée de débauche et de révolte absolues!!!
xxx

Guguss a dit…

Alors, quelle ville prend le plus de place dans ton coeur ? Manchester ou Liverpool ? (question difficile peut être..)

lily a dit…

Euh ben c'est comme si on te demandait entre la glace à la vanille commerce équitable Ben & Jerry's et le chocolat noir 70% Lindt, tu préfères quoi?

Ben oui c'est tous les deux des friandises.. mais en même temps c'est très différent, et incomparable, et du coup, ben non. Tu peux juste pas choisir.

Lo a dit…

Aaaaaahhhh ça a l'air trop génial !! Pourquoi on est pas allées à Liverpool cet été ?! Aaaaa moi aussi je veux y aller !!! Lovin' it !!!!!!!!
Bye ma belle !!

Guguss a dit…

Petit message pour dire que La Poste ne sait pas toujours bien faire son travail mais ce coup ci, c'est bon ! ....