9.1.08

The FAG's not a FAD..*







Parlons d'un sujet d'actualité. Enfin chez vous, car ici c'est déjà 'has been'.
Si certains nous annonçaient un mai 68 pour cause d'interdiction de fumer dans les lieux publics en France - cela a du moins vraiment causé un tollé - ici ç'aurait été impensable.

Je dois avouer que je m'étais bien habituée à aller dans les pubs, bars, clubs et concerts sans fumée et ce fut pour le moins étouffant de retrouver l'âpre atmosphère enfumée lors des derniers jours 'tobacco-friendly' (favorables aux fumeurs) en France.

Ici cela fait déjà un moment que c'était interdit et ça n'a eu l'air de choquer personne, et les quelques fumeurs résistants vont tout naturellement en terrasse prévue à cet effet sans ronchonnement aucun.

Mais un fait indiscutable : il y a très peu de fumeurs. Ceci explique cela. Sur le campus, je ne vois presque jamais personne fumer et quand je vois quelqu'un avec une cigarette au bec :
1. Cela me surprend réellement
2. Il y a 90% de chance que ce soit en fait un étudiant étranger

Et pour endiguer la dernière génération de rebelles, je vous laisse admirer les superbes campagnes de sensibilisation (photos ci-dessus) : au programme : affiches placardées partout (celles-ci se trouvaient tout simplement.. sur les portes de ma cuisine!), prix des cigarettes exorbitant et pour le moins dissuasif, et surtout effet anti-mode!

J'ai l'impression qu'en France, ça revient presque à la mode chez les plus jeunes.. phénomène amplifié par les nouvelles stars des jeunes (acteurs, groupes à minettes..), le revival pseudo-rock, et juste.. par esprit de contradiction contre le gouvernement et le législateur.

Ici, cela n'a vraiment rien de 'hype' et sans discrimination envers les fumeurs pour autant, cela n'attire personne. Au pire, une petite cigarette une fois de temps en temps, c'est ce que j'entends. Ou parfois encore un joint, c'est ce que je sens. Mais là encore, ça reste loin des pratiques françaises.

Bien sûr, détecteur de fumée dans toutes les chambres, interdit de fumer dans les résidences.. conséquence : les cadavres échouent devant l'entrée! (cf photo 5)

Et oui. Cependant. Je sais ce que vous allez me dire.
Ils se vengent sur l'alcool. Pas faux.
Mais ça, c'est un autre problème.

*'La clope n'est pas à la mode'

4 commentaires:

Guguss a dit…

Ca faisait tellement longtemps que je t'attendais ce moment en France !!
Pouvoir enfin aller dans un bar sans avoir à laver tous ses vetements au retour, pouvoir respirer tranquillement, éviter d'avoir les yeux irrités par cette fumée pour ceux qui portent des lentilles....que des avantages !
Et puis ceux qui fument, ils s'adaptent, ils ne sont qu'une minorité, et ici, c'est la majorité qui l'emporte !
Non mais dites donc !!!

lily a dit…

Et pis, même s'ils étaient une majorité, c'est une question de bon sens et de respect, non?

La plupart des gens que je connais et qui fument y sont favorables de toute façon...

nad a dit…

tout à fait d'accord avec toi bichette!!!bisoussss
nad

Maïe a dit…

Mais moi aussi, je suis d'accord à 200 % et pourtant, je fume, mais de là à embêter les autres avec sa cigarette, faut pas exagérer...Lily sera ravie de pouvoir entrer dans un bar ou un restaurant sans subir la fumée des autres, on va pouvoir respirer...